13 juil. 2014

Lifestyle - Vendredi 4 juillet


C'est la fin de l'année scolaire, le début des vacances (pour les étudiants et/ou les retraités) : L'HEURE DU BILAN !

ATTENTION : ARTICLE PERSONNEL ET SENTIMENTAL
Si vous ne vous sentez pas concerné, ne regardez que les images :)


Les derniers jours à la fac ont été éprouvant à cause des partiels. L'établissement était complètement vide. Nous, ma classe, nous sommes rendus compte que c'était la dernière fois que nous allions nous voir au grand complet. Mine de rien, ça nous a fait un pincement au coeur de le réaliser. Bien évidement il y a toujours des personnes des quelles nous sommes plus proches, mais dans l'ensemble cette année a était agréable grâce à chacun !

Au delà de la classe, cette année a été riche en rencontres, émotions et expériences ! Il n'y aurait pas eu autant d'investissement dans ce blog sans leur soutien à tous : Les Indébandantes, les gars trop swag de C2M, Camille, Becr, Inert, Amiant, Fase, mes collègues de travail... À tous ceux qui me soutiennent depuis longtemps, vous savez déjà à quel point vous êtes formidables ! Chacun à leur manière a contribué à tout ce que vous avez pu voir ici. La rentrée prochaine se passera à Londres avec l'espoir de voir se réaliser de nombreux objectifs... Quoi qu'il arrive, ce sera enrichissant de partir !


Le soir, nous sommes allés place Bellecour à Lyon pour voir le match France - Allemagne. Jusqu'a ce fameux match, je n'en avais pas regardé un seul ! Je suivais les résultats de loin. Comme la France disputait quand même le quart de final de la coupe du monde, on s'est dit que l'ambiance serait sympa. C'était le cas en effet ! Malgré la défaite française, c'était beau de voir autant de gens soutenir l'équipe au maillot bleu.


La défaite n'a pas noirci notre moral, nous avons passé la soirée entre amis à manger sushi et kebab. Au moment de rentré, la fête est venu à notre rencontre avec un concert gratuit de deux membres du peuple de l'herbe ! N'ayant pas les objectifs adéquats pour faire des photos de concert je m'excuse de cette qualité, mais j'avais quand même envie de mettre ces deux là !

Je vous dis à très vite, je dois finir d'écrire mon mémoire - vous la voyez la motivation vous ? - à rendre la semaine prochaine YOUHOUHOU

♥ Stylo, ballon rond & micro 




8 juil. 2014

Actualité de la Chapelière


Le mois de juin a été assez creux pour le blog... Peu de dessin et d'article partagés avec vous ! Si vous saviez à quel point vous m'avez manqué... Je profite de cet article pour vous faire part des dernières nouvelles qui sont passés sur les réseaux sociaux, que je n'ai pas eu le temps de partager ici.

☞ Dernièrement, vous avez surement déjà vu l'information passée : My professionnal web site in english is done !






☞ Aussi, une exposition est en cours à Lyon, dans les pentes de la Croix-Rousse. Le Pola Café (déjà présenté ici) nous accueille trois amis créatifs et moi jusqu'au 31 juillet. Sur le thème noir et blanc, nous vous présentons TRAVAIL AU NOIR réunissant quatre styles bien distincts et complémentaires !

L'affiche ci-dessous a été faite à deux : BEUCR pour le travail de lettrage (je suis obligée de vous préciser qu'il excelle pour vous en rendre compte ?!) et moi-même, LA CHAPELIÈRE pour les caricatures !

Si vous êtes à Lyon, passait par le village des créateurs, vous ne le regretterai pas ! 



☞ Beaucoup de changement s'annoncent pour la prochaine rentrée ! Mon année de voyage tant attendue devrait enfin arriver ! Londres devrait me voir arriver pour toute la fin 2014. Les destinations pour le premier semestre 2015 sont en cours de décision. Je vous épargne toute la paperasse et la préparation du départ pour vous faire des bisous. J'ai hâte de vous en dire plus !


☞ To-do-list (version courte) :
- Dessiner tout le temps
- Se mettre plus sérieusement à la photographie
- Voir encore plein de matchs de hockey avec La Fenotte et prendre plein de photos
- Parler anglais
- Une coloc' avec Frou le hiboux
- Voyager





26 juin 2014

La Fenotte x La Chapelière


Bonsoir mes chers petits gnous ! 

Actuellement en pleine période de rendus, d'examens et d'écriture de mémoire, il m'est un peu difficile de vous poster autant d'article que d'habitude. Cependant je ne vous oublie pas (plein de coeurs et d'amour pour vous).

La Fenotte, apparue à plusieurs reprise sur ce blog, a écrit un article sur l'univers pin up qu'elle affectionne particulièrement. Je vous présente quelques extraits et vous laisserai en découvrir d'avantage sur son blog. J'espère qu'en lisant ces lignes vous serez conquis par cette jeune femme, aussi resplendissante qu'intelligente, avec un bel avenir devant elle.

"Pin Up

Je ne pourrais vous présenter les Pin Up mieux que ne le font les Editions Paquet lorsqu’ils expliquent ce que sont les « Pin Up Wings ». Ces trois tomes de BD – Illustrations représentent à la perfection ce qu’incarnent selon moi les Pin Up. 

« Tous deux pilotes et passionnés d’aviation, Laurent et Romain partagent aussi une même passion pour les pin-up, ces demoiselles toujours pimpantes, parfois coquines mais jamais vulgaires. Peintes sur un fuselage ou un blouson d’aviateur, ou épinglées dans un cockpit, elles donnaient au pilote un peu de courage lorsqu’il était plongé au cœur d’une mission périlleuse. Véritables icônes glamour, les pin-up sont indissociables de l’histoire de l’aviation, synonyme depuis toujours d’aventure et de passion. »

Pour ma part, devenir une Pin Up, au-delà d’être un fantasme, passe par plusieurs étapes. Renouer avec ma féminité, changer de regard sur moi, tout un tas de choses qui ne sont pas si instinctives que ça. Et puis incarner une icône, devenir un modèle demande un certain recul sur soi. Un recul sur sa propre identité pour faire en sorte qu’un shooting soit autre chose qu’un pansement pour l’égo.

Je suis admirative du respect qui est porté à ces femmes qui incarnent une forme d’idéal, dans la BD, dans l’aviation, dans d’autres milieux masculins et parfois très machos.

Sortant d’un lycée de l’Armée de l’Air, ce qui n’est pas franchement le meilleur moyen pour affirmer et exploiter tout son potentiel féminin au moment de l’adolescence, j’ai eu besoin de renouer avec cette femme que je suis devenue. Ayant également piloté et tenté de faire ma place dans un milieu d’hommes, représenter le symbole ultime de la féminité est une accession suprême."